Make A Difference
Le Deal du moment :
Boisson Aloe Vera à la Myrtille – Lot de ...
Voir le deal
16.14 €

Avance, esquive, encaisse : boxe.
Make A Difference :: 03 Astoria :: Southwood
Liv Hayes
Liv Hayes
Rang super naze
Âge : 19ans
Avance, esquive, encaisse : boxe. Vava-Liv
Dim 13 Déc - 12:32 #
.
"Je n'ai pas bien saisi en quoi ça va m'aider."

C'était par cette phrase et ma moue boudeuse que j'avais commencé la boxe. Anthony, mon prof de cascades y tenait. Fallait que je sois crédible dans les scènes de combats, que je sache porter les coups.
A la base je n'étais pas pour, ça me paraissait pas franchement excitant comme sport. Finalement j'avais découvert un vrai art de vivre. La boxe c'est comme la vie, tu avances, tu esquives, tu encaisses les coups et finalement tu progresses.
J'y avais tellement pris goût que j'avais décidé d'en faire un loisir. J'avais envie de progresser au-delà de ce qui était nécessaire pour Anthony Gomez.

Cette idée en tête j'avais fait des recherches sur le web pour en arriver à découvrir un petit club dans Southwood. Exactement ce qu'il me fallait.
Je m'étais pointée une après-midi et après les blabla autour de ma bouille et mon physique jugé "fragile" j'avais pu boxer. Le patron du club était un peu moins misogyne que ses clients et il m'avait dit que je n'étais pas mauvaise. Deux ans d'entrainements : heureusement.
Je manquais de frappe mais je compensais par de bons appuis et des esquives de qualité. De jour en jour je progressais. Beaucoup d'entrainements mais peu de combats. Malheureusement les filles n'étaient pas nombreuses au club et pour les mecs c'était limite déchoir que de combattre contre moi. En même temps je n'allais pas monter sur le ring fasse à des types de 100 kilos...

J'étais donc régulièrement dans le fond de la salle à taper dans un sac. Ce jour là j'étais là depuis une demi-heure quand le patron m'approcha.

"Hey crevette, j'ai un combat pour toi."

Ceci dit avec un sourire jusqu'aux oreilles avant de me désigner le ring. Un défi ? Inutile d'en dire plus. J'étais encore très sensible au cap ou pas cap... Et je prenais toujours la mauvaise décision dans ce genre de situation.
Je m'approchais donc tranquillement du ring en resserrant mes gants avec les dents. Je m'allongeais et me laissait glisser sous les cordes pour me redresser, prête.
Je ne savais pas qui il comptait me faire affronter mais j'entendais bien combattre avec toute ma hargne.

"Bon papy, pas que je m'ennuie mais je vais pas passer la journée là.

Il était face à moi parlant à un homme qui me tournait le dos. Cette silhouette me disait vaguement un truc. Quelqu'un que je ne resituais pas encore pour le moment.
Audrain Wilde
Audrain Wilde
La roue libre totale
Âge : 23 ans
Supers : Partage de mémoire.
Occupation : Barman au Black Flag / Guitariste
Habitation : Southwood. Un appartement trop petit avec 4 chats, lui, son bordel désorganisé. Et, Charlie. Le bonheur.
Avance, esquive, encaisse : boxe. Chadrain_danse
“You don't love someone for their looks, or their clothes, or for their fancy car, but because they sing a song only you can hear.” O.Wilde
Avance, esquive, encaisse : boxe. Ezgif.com-gif-maker

https://makeadifference.forumactif.com/t678-audrain-wildehttps://makeadifference.forumactif.com/t783-une-chose-permise-ne-peut-pas-etre-pure
Dim 13 Déc - 15:55 #
.
Fin octobre 2020

- T'exagère, gamin,lui répétait le vieux, avec son air sévère. Audrain encaissait à sa manière. Il détournait les yeux pour s'empêcher de montrer à quel point, il ne regrettait pas le moins du monde ce qu'il s'était passé quelques minutes auparavant seulement. Il avait beau savoir que son attitude n'avait rien eu de fair-play, l'autre l'avait amplement mérité. Au moins, ne reviendrait-il pas de si tôt lui pomper son oxygène avec sa face de rat. Puis merde. Son nez n'était même pas cassé. - T'as intérêt à te rattraper ou je te fous moi-même dehors avec mon pied au cul pour te donner de l'élan. Cela n'avait rien d'une menace en l'air, le jeune homme le savait pertinemment. Il était sur le point de se retourner quand son futur adversaire se permit une remarque moqueuse qu'il prit évidemment pour lui.

Sa première pensée fut de se dire qu'il allait lui faire avaler ses dents une à une. Ça, ce fut juste avant de tilter que la voix était beaucoup féminine. Pour s'en assurer, il fit volte-face. Ses yeux remontèrent le long des cuisses fines et musclées jusqu'au visage angélique qu'il reconnut sans mal. Comme un éclair dans sa mémoire. Des images du passé se superposèrent à celle que ses yeux lui renvoyaient du présent. Le temps d'une demie seconde, il était là sans l'être tout à fait. Puis, il se réanima.

- Putain, c'est mort ! J'le fais pas. Sa voix gronda plus sourdement qu'il ne l'avait souhaité. Tant pis ! Rien à foutre. Hors de question qu'il lève la main sur une nana. Encore moins sur elle. Puis, qu'est-ce qu'elle foutait là celle-là, de toutes façons ? Avec ses dents, il décrocha le scratch d'un de ses gants avant de le retirer. Sa main libre moulina dans le vent en sa direction. - Le prends pas pour toi, princesse, on joue pas dans la même catégorie, c'est tout ! Sauf que vue l'air dédaigneux qu'il affichait, y'avait peu de chance qu'elle le croit sur parole. En dehors du fait qu'elle devait faire la moitié de son poids, et qu'elle était de sexe féminin, ce qui le révoltait déjà pas mal, il s'agissait de Liv Hayes, putain.

La fille de Zak, son patron et son idole de toujours. Aussi cool que puisse être l'ex star du rock, Audrain aurait mis sa main au feu qu'il ne lui pardonnerait pas d'amocher sa gosse. Puis, Liv, il la voyait encore comme la gamine blondinette qu'il avait croisé quelques fois quand ils étaient plus jeunes. Une espèce de boule d'énergie, plus sympathique que son frère, mais rien qu'une petite fille. Un instant, il fixa ses yeux sombres sur le patron du club. - Là, tu peux rêver. Je cogne pas les nanas. Rien, absolument rien, de ce que l'autre aurait pu dire ne lui aurait fait changé d'avis sur le sujet. Cette perspective lui retournait simplement l'estomac. Il n'était pas assez masochiste pour s'imposer quelque chose qui allait à l'encontre des rares principes qu'il avait. Il ne l'entraînerait pas. Point. Fin de la discussion.

De nouveau, Audrain reporta son attention sur Liv, s'en prenant cette fois-ci directement à elle. - Et, toi ? T'as rien de mieux à faire que de venir te prendre des coups sur un ring ? J'sais pas, genre des études ou une connerie dans le genre ? Une part de lui-même le savait injuste de tenir ce genre de propos. Pourtant, ça ne l'empêcha pas d'en rajouter une couche. - Allez, rentre chez toi, Liv. J'voudrais pas que tu te casses un ongle. Il entendit quelques rires parmi les boxeurs présent. Jouer la carte du gros con macho aurait peut-être le mérite de la faire sortir d'ici.


“Life is far too important a thing ever to talk seriously about.”
Défi Rp:
Avance, esquive, encaisse : boxe. PdzvAvance, esquive, encaisse : boxe. F51dAvance, esquive, encaisse : boxe. Rej3
Avance, esquive, encaisse : boxe. Vnbu
Liv Hayes
Liv Hayes
Rang super naze
Âge : 19ans
Avance, esquive, encaisse : boxe. Vava-Liv
Dim 13 Déc - 19:29 #
.
Putain, c'est mort ! J'le fais pas. 

Je baissais les yeux en entendant cette phrase et mit quelques secondes à le resituer. C'était un truc qui m'arrivait très souvent, quand je croisais les gens hors du contexte habituel mon cerveau se refusait à les reconnaître. Sans doute mon inconscient qui ne voulait pas voir se mélanger les différentes strates de ma vie. Fallait avouer que je n'avais pas envie que certaines de mes fréquentations fassent irruption dans la vie de Môman et de son Bob. Pas que j'ai honte de mes potes, plutôt le contraire. J'avais assez honte de vivre toujours chez mon beau-père à mon âge.

Le prends pas pour toi, princesse, on joue pas dans la même catégorie, c'est tout ! 

Tilt, je l'avais. Audrain, le barman de mon père, enfin un des barman. Surnom personnel : tête de nœud.
Ce gars j'aurais pu l'apprécier voir même le trouver bonnard, mais c'était sans compter un ego surdimensionné. Comment ce type passait il les portes ? Il avait quoi 3 ou 4 ans de plus que moi et essayait de faire croire qu'il était genre un adulte responsable... Un suceur de boules de mon point de vue qui regardait mon père comme si il était une espèce de divinité ou bien comme si il était prêt à chier des lingots. Ri-di-cu-le...

« Mais ferme ta gueuleeeee... »

Je marmonnais tout en m'échauffant. Ne pas laisser de prise.
Princesse ? Moi ? Il m'avait bien regardée ?
C'était gavant ce positionnement. J'étais blonde aux yeux bleus donc forcément j'étais une poupée ? Une princesse ? Moi depuis môme j'aimais les valkyries et il allait rapidement s'en rendre compte.

- Là, tu peux rêver. Je cogne pas les nanas

Excuse à deux balles... Blablabla

« En attendant ma caille c'est toi qui chouine comme une fillette. »

Il ne semblait pas m'entendre trop occupé à plaider sa cause auprès du coach.

. - Et, toi ? T'as rien de mieux à faire que de venir te prendre des coups sur un ring ? J'sais pas, genre des études ou une connerie dans le genre ?

Voilà qu'il m'attaquait. Et se foutait ouvertement de ma gueule. J'allais répliquer mais il en rajouta une couche et j'entendis les rires gras qui allaient avec.

. - Allez, rentre chez toi, Liv. J'voudrais pas que tu te casses un ongle. 

Là il avait gagné , j'étais salement en colère.

« Tu as du louper un épisode Ducon. Sur un ring les coups on les donne, on évite de les prendre ! Viens, je vais te montrer. »

Ton incisif dents serrées, en garde. Plus grand, plus lourd, il avait plus d'allonge et si je m'en prenais une j'allais dérouiller. Je ne connaissais pas son niveau mais je ne pouvais pas me déballonner, pas mon style de toute manière. J'étais plus petite et plus légère donc plus rapide. Je pouvais créer la surprise. En tout cas joute verbale ou combat j'avais envie de lui effacer son petit sourire suffisant de trou du cul.

« J'adore les mecs qui font semblant de pas taper sur les filles par peur que leur petite teub ne se remette pas d'une défaite. On t'a pas appris que sur le ring on pose pas de question, on boxe. »

Sourire narquois et petit salut.

« Si ça arrive t'inquiète pas mon lapin j'irais moi même t'acheter une boite de viagra, ta virilité s'en remettra. »

Les rires avaient changé de camp en entendant mes provocations. Vraiment cons ces mecs, avec eux on était pas sortis du sable... Dans tous les cas je préférais qu'ils se foutent de sa gueule plutôt que de la mienne.[/b]
Audrain Wilde
Audrain Wilde
La roue libre totale
Âge : 23 ans
Supers : Partage de mémoire.
Occupation : Barman au Black Flag / Guitariste
Habitation : Southwood. Un appartement trop petit avec 4 chats, lui, son bordel désorganisé. Et, Charlie. Le bonheur.
Avance, esquive, encaisse : boxe. Chadrain_danse
“You don't love someone for their looks, or their clothes, or for their fancy car, but because they sing a song only you can hear.” O.Wilde
Avance, esquive, encaisse : boxe. Ezgif.com-gif-maker

https://makeadifference.forumactif.com/t678-audrain-wildehttps://makeadifference.forumactif.com/t783-une-chose-permise-ne-peut-pas-etre-pure
Sam 19 Déc - 23:21 #
.
Évidemment, il avait fallu qu'elle se la ramène. Elle n'aurait pas pu juste se la fermer et accepter qu'il refuse le combat. Ses yeux sombres la détaillèrent à nouveau. La gamine avait l'air hargneuse, prête à défendre bec et ongle un honneur qu'elle pensait bafoué. Sans doute, avait-il égratigné son égo. Ce qu'il pouvait s'en foutre de ce détail, ceci dit. Il ne se l'était permis que pour la décourager. D'une certaine manière, il respectait sa façon de riposter. Alors, machinalement, sans bien y prendre garde, il observa sa position pour rechercher un faille dans sa garde, en se promettant que de toutes façons, jamais, il ne se battrait contre elle. Elle pouvait bien l'appeler nigaud, trouduc ou sale con, cela ne changerait rien.

- Tu sais, y'a rien de ce que t'as à montrer qui m'intéresse, princesse, lâcha-t-il d'un ton désabusé. Sa panoplie de connard se trouva perfectionné par un haussement d'épaule nonchalant. Audrain cultivait l'art d'être imbuvable, autant que celui d'avoir l'air de s'en foutre. Prétendre que ça lui passait au-dessus du crâne était devenu, avec le temps une seconde nature.

Pourtant, au fond de son ventre, un sentiment de révolte grondait, comme une tempête mal muselée. Cogner sur une nana, ça jamais. Même pas pour l'amour du sport. Alors, quand Liv reprit la parole pour balancer des punchlines bien imagées et qu'elle s'attira la faveur de leur public improvisé, il changea à peine d'expression. Sa mine renfrognée se mua en sourire moqueur. Pas d'agacement, pas de réplique. Il laissa le temps à chacun de savourer l'instant. Puisque mademoiselle Hayes voulait aller sur ce terrain-là, il ne se gênerait pas non plus.

- Tu devrais pas être aussi obsédée par ma queue, j't'ai déjà dit que t'as rien à me montrer qui m'intéresse.

Des sifflements happés se firent entendre. Apparemment, si le public appréciait la punchline, il n'était pas tout à fait d'accord pour autant. Comment Zak avait-il pu engendrer une casse-couille pareille ? Ca, ça le dépassait franchement. De sa main libre, il détacha son second gant et se libéra de l'entrave qu'il représentait. La princesse reloue ne pouvait pas être plus éloignée de la vérité le concernant. Il se cognait bien de sa virilité. En tout cas, il ne se sentait pas diminué parce qu'une nana avait du caractère. Il en avait même rencontré des plus culottées qu'elle. Mais, ça changerait rien. D'un geste théâtral, il fit un mouvement ample du plat de la main en direction du troupeau de crétins.

- T'as tout un auditoire à qui montrer que t'en as dans le bide. Fais toi plaisir. Moi, ça me dit rien de boxer contre une gamine. Mais t'inquiète, je te regarderais si ça peut te faire mouiller. Il la salua de deux doigts sur la tempe avant de glisser sous les cordes et de s'échapper sous les huées de ses camarades en mal de sensation forte. Qu'ils beuglent tant qu'ils veulent. C'était sûrement pas aujourd'hui qu'il leur ferait le plaisir de faire autre chose que ce qu'il voulait. Audrain fit quelques pas tout en accrochant ses gants l'un à l'autre. - Bah alors, vous avez la trouille d'une nana ? fit-il à la troupe amassée. Certains rires, d'autres secouèrent la tête, marquant ainsi leur déception pour le combat manqué. Déjà, l'un d'entre eux, se faufilait sur le ring à grands renforts de fanfaronnades, les deux bras levés comme avant un combat de géants. Blaireau... Songea Audrain en riant sous cape.

Une serviette derrière la nuque, le musicien récupéra sa bouteille d'eau pour y boire à grande gorgée. Puis, il recula de quelques pas pour observer la scène. Sa curiosité était suffisamment piquée pour qu'il ne manque pas une miette du spectacle. Après tout, peut-être que la petite Hayes avait plus à révéler qu'un caractère déplorable ?


“Life is far too important a thing ever to talk seriously about.”
Défi Rp:
Avance, esquive, encaisse : boxe. PdzvAvance, esquive, encaisse : boxe. F51dAvance, esquive, encaisse : boxe. Rej3
Avance, esquive, encaisse : boxe. Vnbu
Liv Hayes
Liv Hayes
Rang super naze
Âge : 19ans
Avance, esquive, encaisse : boxe. Vava-Liv
Lun 21 Déc - 12:13 #
.
Ce gars là me courrait sur le haricot depuis que je l'avais rencontré gravitant autour de mon père, mais là, clairement il dépassait mes espérances. Il se la jouait gros con macho et me faisait passer pour une jolie petite poupée inutile. Je détestais ça. Je détestais cette société dans laquelle si tu n'avais pas de pénis tu devais te battre deux fois plus fort pour prouver ta valeur.


En quel honneur ? Est ce qu'ils boxaient avec leurs queues ?


 Tu sais, y'a rien de ce que t'as à montrer qui m'intéresse, princesse,

Putain de merde, j'en avais marre qu'il m'appelle comme ça. Je l'envoyais donc chier, amusant la galerie au passage. J'étais même assez fière de ma répartie et je me permis un petit sourire en coin qui se figea assez rapidement.

- Tu devrais pas être aussi obsédée par ma queue, j't'ai déjà dit que t'as rien à me montrer qui m'intéresse.

Ok, ce mec avait de la répartie et j'en faisais les frais. Les rires gras je m'y étais habituée mais l'attaque sur le physique ? Sérieux ? Il en était là ? Couillon sans doute mais ça tapait là ou ça faisait mal. Je n'avais jamais brillé par mon assurance sur ce point. On avait beau me dire que j'étais jolie ou quoi je n'étais pas à l'aise avec mon corps. Trop grande, trop fine, trop musclée pas assez de formes pas assez féminine... Une meuf quoi...


  • T'as tout un auditoire à qui montrer que t'en as dans le bide. Fais toi plaisir. Moi, ça me dit rien de boxer contre une gamine. Mais t'inquiète, je te regarderais si ça peut te faire mouiller.


Putain mais il arrêtait jamais de vomir de la merde ce con ? Et il enlevait ses gants en prime...
Je sentais le feu sur mes joues et je détestais laisser transparaître mes émotions.

« Pas parce que les putes font semblant que tu arrives à faire mouiller qui que ce soit mon grand. »

Il me tourna le dos et s'adressa directement à notre auditoire en les mettant au défi de venir sur le ring à sa place.

« Le voilà qui cherche quelqu'un pour boxer à sa place, pauvre petit Audrain. »

J'avais un ton moqueur mais je n'en menais pas large. Je n'avais pas tellement le choix en même temps si je ne voulais pas perdre la face.
Un trou du cul leva les bras en l'air comme s'il avait gagné un oscar avant de monter sur le ring en se tortillant comme un verre.
Il se redressa face à moi et me fixa d'un air peu amène.

Génial merci Audrain, j'étais gâtée, je venais d'obtenir comme adversaire un pur produit de la team bas de plafond... Le genre de mec dont tu te méfies si tu le croises la nuit quand tu es seule...

« Tu préfères pas me faire un câlin ? »

Non mais voilà qu'il se marrait à ses propres blagues ?
Je me remis en garde et commençait à me déplacer latéralement autour de lui. Évaluer, boxer... Pas évident quand le gars en face ne bougeait pas et se contentait de se marrer.

Il était plus petit qu'Audrain, à peine plus grand que moi en fait. Il avait donc moins d'allonge...
Il était nettement plus lourd aussi, donc moins rapide... Il avait la gueule bien burinée du mec qui est habitué à prendre des coups... Sans doute habitué à les encaisser aussi...et ça ne faisait pas vraiment mon affaire.

«Je propose que tu fermes bien ta gueule. Même en manque depuis 20 ans je voudrais pas d'une raclure de bidet avec ta gueule. »

Bon c'était pas ouf mais c'était tout ce que j'avais trouvé. Pour appuyer mon propos j'envoyais un direct du gauche. Il le prit en plein à la pointe du menton, comme à l’entraînement mais ça sembla lui faire autant d'effet qu'un moucheron sur un putain de buffle.
Je ne sais pas vraiment ce qui l'énerva le plus, mon coup ou les rires qui l'accompagnèrent. En tout cas il releva sur moi un regard haineux qui m'apporta un frisson le long de l'échine. En garde, tu bouges, tu es souple mais stable sur tes appuis. Tu esquives, tu te déplaces, tu attends l'ouverture, et tu frappes.

La voix du coach en tête je me concentrais comme rarement. Il mettait tellement de hargne dans ces coups que j'allais franchement douiller si il arrivait à m'atteindre. Pour le moment il était trop énervé et de fait se montrait désorganisé. J'arrivais à esquiver et à placer quelques coups. A l'arbitrage je gagnerais peut être en jouant comme ça, mais lui il cherchait autre chose. Il voulait le KO.


Lancer de Dés
Entre 1 & 5 : Liv prend un gros coup dans les côtes douleur extrême mais rien de cassé. Une chose est sure ce connard est vexé.
Entre 5 & 10 : Uppercut pleine tête, pas assez rapide la petite, le sang coule de son arcade et elle atterrit dans les cordes. Bouge Liv ou tu vas ramasser.
MAD
MAD
choose your justice
Occupation : Being MAD
Habitation : Astoria
Avance, esquive, encaisse : boxe. Tumblr_ozh0owSVc61t1zraco1_400
Lun 21 Déc - 12:13 #
.
Le membre 'Liv Hayes' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'10 Faces' : 7
Contenu sponsorisé
#
.